Légendes du Street Art - Pavel 183

Légendes du Street Art - Pavel 183
Chaque semaine, HIYA Gallery revient sur l'histoire de l'art et plus précisément sur l’histoire du street art et de ses mouvements associés. Nous essayons de mettre en lumière les pionniers de ce mouvement devenus des légendes, les œuvres mythiques qui ont laissé leur empreinte dans l'histoire du street art, ainsi que des événements culturels importants concernant le développement du street art et du graffiti, comme des livres rares ou cultes, des expositions faisant référence dans l’histoire du mouvement, des films et autres événements.
Nous pensons que pour comprendre et ressentir l’art de notre époque, nous devons constamment apprendre d’où il vient et quelles sont ses racines. C’est pourquoi, parallèlement à la représentation et la promotion d’artistes, nous souhaitons partager avec vous des connaissances sur l’histoire du street art.

Pavel 183 

Le street artiste russe Pavel Pukhov, mieux connu sous le nom de Pavel 183 (1983-2013) était l'un des streets artistes le plus connu et reconnu de la scene russe. Ses œuvres incluaient des peintures murales peintes à la bombe sur les structures publiques à des combinaisons audio et vidéo, parfois accompagnées d'un message politique.

Pavel 183 avait réussi à méticuleusement protéger son image incognito, ne montrant jamais son visage et en ne partageant jamais trop sur lui-même.

Au fil des ans, il était devenu une figure bien connue de la scène artistique russe, créant son propre style unique qui pouvait être instantanément reconnu dans les rues. Pavel 183 avait reçu une reconnaissance internationale lorsque le Guardian avait publié un article sur le mouvement du street art en Russie, l'appelant le « Russian Banksy ».

Son art était plein d'esprit, assez réactionnaire et parfois agressif. Bien que l’art de Pavel soit souvent vue qu’à travers le prisme de la critique politique et de la protestation, il refusait d’être considéré comme un « artiste politique ».


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés