Œuvres mythiques du Street Art II

Œuvres mythiques du Street Art II
Chaque semaine, HIYA Gallery revient sur l'histoire de l'art et plus précisément sur l’histoire du street art et de ses mouvements associés. Nous essayons de mettre en lumière les pionniers de ce mouvement devenus des légendes, les œuvres mythiques qui ont laissé leur empreinte dans l'histoire du street art, ainsi que des événements culturels importants concernant le développement du street art et du graffiti, comme des livres rares ou cultes, des expositions faisant référence dans l’histoire du mouvement, des films et autres événements.

Nous pensons que pour comprendre et ressentir l’art de notre époque, nous devons constamment apprendre d’où il vient et quelles sont ses racines. C’est pourquoi, parallèlement à la représentation et la promotion d’artistes, nous souhaitons partager avec vous des connaissances sur l’histoire du street art.

JR

 

Le série de HIYA Gallery des œuvres légendaires du street art vous present la plus grande exposition illégale de photographies en extérieur jamais réalisée : « Face 2 Face », de l'artiste français JR. 

Pour ce projet, des portraits d'Israéliens et de Palestiniens, faisant le même travail, ont été pris et imprimés dans des formats monumentaux et affichés face à face des deux côtés du West Bank Wall dans plusieurs villes palestiniennes et israéliennes. Le but de ce projet était de comprendre pourquoi les Palestiniens et les Israéliens ne pouvaient pas trouver un moyen de s'entendre. Après une semaine de voyages dans la région, JR et son collaborateur Marco ont eu exactement la même conclusion: « Ces gens se ressemblent; ils parlent presque la même langue, comme des frères jumeaux élevés dans des familles différentes »

Nous savons tous que ce sujet est très sensible au niveau international, mais à travers leurs photos, JR et Marco ont voulu que tout le monde puisse rire mais aussi réfléchisse en voyant le portrait de l'autre et son propre portrait. Les deux artistes sont favorables à une solution dans laquelle les deux pays, Israël et la Palestine, vivraient en paix avec des frontières sûres et internationalement reconnues. Et ils pensent que nous pouvons être optimistes ! 

 

Richard Hambleton 

Le série de HIYA Gallery des œuvres légendaires du street art vous present Richard Hambleton, le street artiste new-yorkais d’origine canadienne connu comme le «parrain du street art».

Les œuvres les plus célèbres de l'artiste sont des ombres, mieux connues sous le nom de Shadowmen - des silhouettes menaçantes qui se cachent dans les ruelles sombres et dans les coins ombragés. Ils sont devenus des personnages bien connus dans le New York des années 80, déchiré par la criminalité, faisant sauter des piétons nerveux et envoyant des chauffeurs de taxi déjà irascibles dans le virage. Parfois, ils ont même effrayé l'artiste lui-même. Pendant ce temps, Hambleton a peint plus de 450 hommes de l'ombre à New York, et s'est rendu dans 24 villes à travers l'Amérique, et plus tard en Europe pour faire de même.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés