NININ

NININ est né en 1990 à Cordoba en Argentine . Son initiation démarre à l’âge de 12 ans avec l’artiste Marta Miliani. L’année 2012 marque son entrée professionnelle dans le monde de l’art avec son exposition permanente à la « Monaco Art Gallery ».
Un an plus tard, il commence un voyage qui le conduit à participer à diverses expositions et des projets collectifs au Brésil, en Uruguay et en France. 
En 2014, il s'installe à Paris et il commence à s’intéresser au street art. Dans son atelier parisien, il rencontre plusieurs street artistes avec qui il apprend des nouvelles techniques comme le pochoir et la sculpture sur bois, disciplines qui lui serviront pour amener ses créations sur le murs de la ville. 
Dans son univers graphique, on retrouve de fortes références à l'art pre-hispanique de l’Amérique du sud, mélangées avec des courants artistiques contemporains comme l'art brut et le pop art. De cette manière, NININ utilise principalement les murs des capitales européennes pour mener une critique de la colonisation en Amérique et faire revivre des symboles, des images, des légendes et des mythes des racines latines. Ce qu'il appelle la "contracolonisation culturelle".

 

 

Les oeuvres de NININ :